Front uni du Consortium avec l'association "Seine-Moselle-Rhône" pour la restitution des études relatives au projet "Saône-Moselle, Saône-Rhin"

Dans un courrier adressé ce jour au Directeur général de VNF, les présidents des deux associations, Philippe Richert et André Rossinot, expriment leur volonté d’être étroitement associées au rendu des études menées sur la liaison « Saône-Moselle, Saône-Rhin ». Ces études, débutées en 2011, avaient été ajournées en 2013, dans le cadre des travaux de la « Commission Mobilité 21 ». Cette dernière repoussant le projet « au –delà de 2050 », l’Etat décida de ne pas achever les études en cours.. L’engagement de restitution des études par VNF porte donc sur leur avancement partiel. Elles pourront toutefois être exploitées dans le cadre de la nouvelle étude portant sur le Corridor Mer du Nord-Méditerranée. Les deux associations qui traduisent de la sorte leur rapprochement et leur volonté d’œuvrer de façon conjointe pour l’accomplissement de leur objectif commun de voir réaliser le projet « Saône-Moselle, Saône-Rhin » en 2030, souhaitent repositionner le projet dans une réelle nouvelle dynamique. Vous pouvez prendre ci-après connaissance de ce courrier qui fera date dans l’histoire des deux associations.  

Lire le courrier